Rechercher un orthodontiste, prothésiste ou fournisseur

Le blanchiment des dents

Préalablement à ce traitement, qu’il soit réalisé chez le dentiste ou à domicile, le dentiste doit faire un bilan, éliminer les caries, détecter les risques du traitement de blanchiment et souvent réaliser un détartrage.

Si vous choisissez le traitement chez le dentiste, il est réalisé avec des solutions de peroxyde d’hydrogène placées dans des gouttières. Ces solutions sont fortement dosées. Le temps de pose est déterminé par le dentiste. Il dure entre 20 et 90 minutes. En variante, le blanchiment peut être réalisé au laser.

Il est possible de gagner plusieurs teintes et la pérennité du traitement pour les non-fumeurs peut être de 4 ans. Le coût du traitement remboursé par la sécurité sociale est de 400 à 1200 €.

Vous pouvez effectuer votre traitement à domicile avec des solutions bien moins dosées de telle sorte que le gain sera limité à une teinte et le résultat visible pendant un an.

Le gros problème du traitement à domicile est que les gouttières sont standard, non adaptées à tous les patients et que le peroxyde en contact avec les gencives peut les altérer.

Notre conseil est d’abord de ne pas fumer, d’avoir une bonne hygiène dentaire, de faire faire régulièrement un contrôle chez le dentiste et un détartrage. À partir de là, sauf cas spécifiques nécessitant l’intervention du dentiste, le blanchiment ne sera pas nécessaire.

Nous vous déconseillons d’intervenir sur vos dents de quelque manière que ce soit. La surveillance, les interventions, le contrôle des dents sont le domaine du dentiste. Le choix d’un bon chirurgien dentiste est essentiel à la préservation de ses dents. Rappelons qu’un bon chirurgien dentiste est celui qui préserve les dents au maximum et repousse le plus tard possible des interventions lourdes: couronnes, implants… Malheureusement, du fait d’une politique de sécurité sociale inadaptée, les traitements de conservation ne sont pas rentables, car bien trop peu coûteux et les dentistes sont incités à pratiquer «l’arrachage / prothèse ». Dans certaines régions, les très bons dentistes conservateurs ont leurs carnets de rendez-vous si remplis qu’ils en sont réduits à refuser de nouveaux patients !

blanchiement s

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour notamment réaliser des statistiques de visites