Rechercher un orthodontiste, prothésiste ou fournisseur

La pérennité des traitements

Un des facteurs essentiels de la réussite d’un traitement est la contention. Elle est normalement de deux ans, mais des orthodontistes pensent qu’il faut la garder le plus longtemps possible voire même à vie dans certains cas.

En règle générale, la contention de la mâchoire mandibulaire est constituée par un arc collé derrières les canines.

Pour la mâchoire maxillaire, l’orthodontiste utilise souvent un appareil amovible tel qu’une gouttière ou un arc qui vient devant les dents. Ces appareils sont statiques. Ils ne corrigent pas des défauts sur la dentition.

La dentition comme le visage vieillit et la position des dents à la fin du traitement orthodontiste n’est pas acquise à vie.

Il existe une certaine mobilité des dents et si des dents de sagesse poussent après le traitement, elles vont pousser les autres pour se faire de la place. Il faut alors revoir l’orthodontiste qui décidera de l’opportunité de faire enlever par un stomatologue les dents de sagesse.

Les forces exercées par les lèvres et la langue peuvent modifier la position des dents.

Dans tous les cas, si cela arrive, il faut prévenir l’orthodontiste.

En cas de récidive, après la fin de la rétention, il n’est pas souhaitable de porter son ancien appareil de rétention. Il peut s’être dégradé dans le temps et n’est pas adapté pour déplacer les dents. Il faut consulter son orthodontiste qui peut créer un nouvel appareil spécifique si les déplacements sont faibles. Par contre, si les déplacements sont importants, il faudra implanter un appareil traditionnel qui peut être limité dans son ampleur ou utiliser le système de gouttières progressives, mais le coût est alors élevé.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour notamment réaliser des statistiques de visites