Rechercher un orthodontiste, prothésiste ou fournisseur

Historique de l'orthodontie

Les premiers appareils orthodontistes étaient statiques, constitués de barres et de palais. Ils empêchaient une évolution défavorable, mais étaient bien incapables de corriger une mâchoire dans laquelle les dents étaient mal implantées. Ils étaient fabriqués par des prothésistes à la demande de chirurgiens dentistes.

   appareils s  arc l  Quad hélix l

La pose de bagues scellées aux dents et reliées par un arc a donné un essor à l’orthodontie.

Chaque dent était couverte par une bague ce qui donnait au sourire pendant le traitement un caractère particulièrement atroce. Le risque de caries était élevé et le nickel libéré pouvait donner des réactions inflammatoires. Malgré ces inconvénients, le système multibagues a connu un succès immédiat.

L’arrivée progressive des attaches collées sur les dents a constitué une innovation majeure et a permis de généraliser l’orthodontie. Même s’il est visible, l’appareil multi attaches est bien accepté. Il est devenu un signe extérieur de richesse dans certains pays en voie de développement, ce qui n’est pas sans créer des risques. Des enfants qui n’ont pas les moyens de bénéficier d’un appareil achètent de faux appareils sur Internet et se les posent avec des colles dangereuses ou avec des fils d’acier.

Les attaches en céramique et l’orthodontie linguale ont permis de réduire l’aspect inesthétique durant le traitement au prix d’autres contraintes. Ils n’apportent rien sur le plan thérapeutique par rapport au système traditionnel.

Le système de gouttières transparentes va dans le sens de la discrétion, évite le risque cariogène, les inconvénients du collage, mais n’apporte rien sur le plan du traitement. Ce système est réservé aux cas simples. Il connaît un succès plus important dans les pays qui ont vu la qualité des traitements multi attaches se dégrader par l’utilisation massive d’attaches de faible qualité en provenance de pays à bas coût de main-d’oeuvre.

   invisalign1 s    invisalign s

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour notamment réaliser des statistiques de visites